Skip to main content
Couture

Mes 15 outils indispensables en couture

Par 4 février 20246 Commentaires

DIY

Mes 15 outils indispensables en couture

le 4 février 2024

Dans cet article, je partage les outils de couture qui sont devenus indispensables à mes yeux : ils ont été testés et largement approuvés.

Voilà un peu plus de deux ans que je m’adonne à la couture de manière très assidue. Pendant cette période, je me suis équipée de petits outils de couture, plus ou moins pratiques. Dans cet article, je mets en lumière ceux qui me semblent aujourd’hui totalement INDISPENSABLES ! Je mentionnerai quand même d’autres outils qui, bien que moins essentiels, demeurent néanmoins très intéressants. Enfin, je partagerai mon avis sur ceux qui m’ont quelque peu déçue.

15 accessoires de couture pratiques

Bien entendu, il y a des accessoires et outils qui sont incontournables : ciseaux, découds-vite, mètres, canettes, etc mais ce ne sera pas le sujet de cet article 🙈.

Voir

Le stylo colle : la meilleure découverte de tous les temps 😅 Parfois, les épingles ne suffisent pas pour fixer les tissus. Le stylo colle est tellement plus pratique, précis et efficace. Je l’utilise pour fixer mes étiquettes textiles, pour les montages des poignets de manches ou encolures, le biais notamment quand c’est arrondi,… Il faut le tester pour comprendre ! Il est également utile pour le patchwork.
Le petit + : des recharges sont disponibles. En séchant, la colle devient transparente et part à l’eau.

Play Video VOIR LA VIDÉO
Voir

Le pied spécial BIAIS : S’adapte à presque toutes les machines (sauf celles avec la fonction IDT), il permet de poser le biais de manière beaucoup plus facile et propre. J’adore cet outil, il m’a réconcilié avec le biais 😅.
Le petit + : on peut l’ajuster selon la largeur du biais grâce à la petite molette.

VOIR LE TUTO VIDÉO
Voir

Le stylo Frixion : Comment ne pas le citer ? Il s’agit d’un stylo magique puisqu’il s’efface à la vapeur du fer à repasser. Vous pouvez alors tracer votre patron directement sur votre tissu et un petit coup de fer effacera les marques instantanément.  Très pratique pour tracer le matelassage.
Le petit + : rechargeable, dispo dans pas mal de coloris et plusieurs largeurs de mines.

Play Video VOIR LA VIDÉO
Voir

La règle universelle : tellement pratique, encore une fois. Elle est idéale pour tracer le matelassage notamment et bien d’autres choses. Sa transparence est très utile. Cette règle me sert aussi dans tous mes travaux DIY, bricolages, etc. Indispensable !

Voir

Les pinces ou clips de couture : pratiques notamment pour maintenir les épaisseurs quand les épingles ne suffisent pas. Je m’en sers pour le montage des bananes, pochettes matelassées, sacs etc.

Voir

Le bracelet porte-épingles, magnétique : pour arrêter de courir après ses épingles et cesser de les perdre 😅. Les épingles sont toujours à disposition et surtout : quand j’en fais tomber par terre, il me suffit de « survoler » le sol avec le bracelet pour attirer toutes les épingles 😅

Play Video VOIR LA VIDÉO
Voir

Les aiguilles « super fines » : comme son nom l’indique, elles sont plus fines que les aiguilles « classiques ». Elles sont utiles pour épingler des zones un peu délicates, fines, étroites. On peut les laisser en place quand on coud sans trop risquer de casser l’aiguille de la machine à coudre.

Voir

La règle de mesure pour boutonnières : ou comment placer les boutons en quelques secondes sans s’embêter à mesurer manuellement l’écart entre chaque bouton.

Voir

Les poids pour patron : plus besoin d’épingler le patron au tissu pour passer à la découpe. On pose ces poids sur le patron et on découpe directement. Beaucoup plus rapide.
Le petit + : ceux-ci s’adaptent à des formes spécifiques comme l’encolure, l’emmanchure, les angles, etc. Très très pratique.

Voir

Le mini fer à repasser : il m’évite de sortir le gros fer et la grande table à repasser. Il est précis et très pratique pour les parties minutieuses. Je m’en sers sur mon meuble à couture ou directement sur ma table (on peut mettre un tissu pour protéger).

Play Video VOIR LA VIDÉO
Voir

La règle de repassage : réutilisable, elle est souple et résiste à la chaleur du fer à repasser. Elle permet alors de former les ourlets ou autres plis facilement.
Elle est vendue en 2 tailles.

Play Video VOIR LA VIDÉO
Voir

Le pied ourleur : encore un pied pratique qui fait gagner pas mal de temps pour coudre des ourlets. Je m’en sers surtout pour les grandes longueurs (bas de jupes, robes, blouses, rideaux,…).

VOIR LE TUTO VIDÉO
Voir

Massicot ou coupe-papier : Tellement plus rapide pour couper les patrons ! J’ai trouvé le mien pour quelques euros chez Noz, mais vous en trouverez tout un tas chez Amazon, avec des fonctions différentes.

Play Video VOIR LA VIDÉO
Voir

Le dévidoir automatique de scotch : Coupe automatiquement des longueurs égales de ruban adhésif en appuyant sur une gâchette, coupe également des longueurs personnalisées. Un outil que j’ADORE et qui me fait gagner un temps précieux !

Play Video VOIR LA VIDÉO
Voir

Le rasoir anti-bouloches : Un outil qui n’est pas directement lié à la couture mais plutôt à l’entretien des vêtements. Ce rasoir permet d’éliminer toutes les bouloches, peluches, etc., des vêtements. Le résultat est bluffant.
Le petit + : celui-ci est rechargeable ! Je vous recommande de ne pas acheter ceux à piles.

Play Video VOIR LA VIDÉO

Les autres outils couture pratiques

Le clapper ou presse en bois : permet de réaliser des « plis parfaits », aplatir un revêtement volumineux et créer des bords de col parfaitement pointus.
La pièce de fond plat (le battant) est utilisée pour créer des coutures et des plis pressés plats et nets et facilite le plissage.
Appliquez le battant immédiatement après le repassage à la vapeur et appuyez fermement pendant 10 à 15 secondes. Le battant absorbera alors la vapeur et fixera votre pli ou couture.

La colle anti-effilochage :  il s’agit d’un liquide incolore qui empêche l’effilochage des parties sollicitées comme les boutonnières, les coutures, les cols de chemise, les manchettes en renforçant les fibres. Adapté pour sceller les bords de tissu ouverts.

Un appareil à biais : Idéal pour fabriquer ses propres biais en passant votre tissu dans l’appareil.

Pas testé mais cela m’intrigue beaucoup : le ciseau électrique ! N’hésitez pas à me faire part de votre retour d’expérience si vous avez déjà testé ceci !

Les flops

Bien sûr, il s’agit là de mon propre retour d’expérience et il n’est pas impossible que j’en aie fait une mauvaise utilisation !

Les ciseaux Fiskar : mais pas n’importe lesquels ! Je parle de ce modèle précisément. Cette paire est dotée d’un mécanisme sur ressort et d’un système de protection des lames par verrouillage manuel. C’est justement ce système qui a fini par ne plus tenir au bout de quelques mois… Je ne peux malheureusement plus conserver mes ciseaux fermés 🙁
Je reste cependant convaincue que Fiskar est une super marque de ciseaux mais ce système précisément n’est malheureusement pas durable…

J’ai également testé le cutter rotatif mais ce fut un demi-échec pour moi : il ne coupait pas très bien tous les tissus (même les plus basiques type cretonne de coton) et ce qui m’embête, c’est que cela nécessite une planche à découper en + ! Et si on veut être « confort », il faudrait dans l’idéal, une GRANDE planche…

Et vous, quels sont vos TOP et FLOP ? 😍

6 Commentaires

  • Mathilde dit :

    Trop bien ton article Alex, comme toujours ! Les ciseaux électriques j’ai testé, et j’adoooore. En particulier pour couper les tissus un peu épais, ou quand il n’y a pas besoin d’une précision de découpe à 1mm près. Ça fait gagner un temps de ouf et c’est super maniable (ça va juste un poil vite). Je m’en suis servie récemment pour découper des patrons de banane (tissu Sherpa), de t-shirt (tissu jersey) et c’est parfait. Par contre par exemple pour découper de la lingerie où il faut une précision absolument parfaite je ne m’en servirais pas. Mais pour à peu près tout le reste : ouiiiii.
    Bonne couture !
    Mathilde (@poivron.noir)

    • Alex dit :

      Coucou,
      Je suis désolée, ton commentaire se trouvait dans la corbeille, je ne sais pas pourquoi !!!
      Merci pour ton message. Ils me tentent bien ces ciseaux éléctriques ! Tu as pris ceux de chez Rascol ?

      merci,
      A bientôt 💖

  • passionfil_byvalerie dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article intéressant. J’ai un pied pour faire des petits ourlets que je n’arrive pas à utiliser, le votre a l’air plus pratique. Concernant les ciseaux électriques, je ne coupe quasiment qu’avec ça car sinon j’ai mal aux mains. Seul bémol la coupe des tissus jacquard ou molleton.

    • Alex dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre retour 🙂 Vous avez pris quel modèle concernant les ciseaux ? Ca m’intrigue beaucoup 😀

      • passionfil_byvalerie dit :

        Je les ai achetés au CSF l’an dernier mais on peut les trouver sur le site the-easycut.com
        Normal que je galère avec les tissus épais, c’est marqué pour tissus jusqu’à 3mm. Perso je trouve que je suis plus précise avec car il n’y a pas d’ à-coups.

Laisser un commentaire