Skip to main content

DIY

Hack de la bibliothèque Billy Ikea

le 12 mai 2023

Aujourd’hui, je suis ravie de partager avec vous la personnalisation de ma bibliothèque Billy d’Ikea. Si vous êtes à la recherche d’un moyen simple et abordable de transformer votre mobilier en une pièce unique qui reflète votre style personnel, cet article pourrait vous intéresser.

Au fil des années, j’ai pris plaisir à customiser mes meubles : retrouvez sur ce blog, le hack de mes étagères KALLAX Ikéa, la rénovation d’un meuble chiné sur le bon coin, la customisation d’une commode en pin ou encore la fabrication de mon bureau grâce à des caissons Ikea. Depuis, je ne m’arrête plus !
La customisation de meubles est un excellent moyen d’exprimer sa personnalité et de créer un intérieur qui raconte une histoire. C’est aussi une alternative écologique et durable, car elle permet de réutiliser et de donner une seconde vie à des meubles existants plutôt que de les jeter.

La bibliothèque Billy par Ikea

Afin de ranger tous mes tissus et mon matériel de couture, Billy me semblait parfaitement adaptée (j’apprécie particulièrement sa faible profondeur !). J’ai d’abord longtemps guetté les annonces Le Bon Coin (pendant des mois !!!) pour voir si je ne pouvais pas me la procurer d’occasion. Malheureusement, introuvable près de chez moi ! Elle était d’ailleurs également en rupture de stock chez Ikea Lyon pendant un certain temps…
J’ai finalement pu mettre la main sur l’étagère Billy haute (2 mètres) avec les portes Oxberg pleines / vitrées chez Ikea.
Cependant, j’avais envie de la customiser afin qu’elle s’intègre mieux dans la décoration de mon bureau / atelier.

Je suis partie sur un hack assez “léger” :  des arches au niveau des vitres pour adoucir la forme du meuble et quelques baguettes sur la partie pleine des portes pour apporter un peu de relief et faire un rappel avec ma commode que j’ai customisé de la même manière. Pour finir, j’ai procédé au remplacement des poignées parce que celles d’origine ne sont vraiment pas terribles 😅.

Modélisation 3D

Avant de me lancer, je réalise une simulation 3D pour me donner une idée du rendu final dans la pièce. Cela me permets également d’avoir les dimensions précises pour préparer tous mes éléments.
Pour cela, j’utilise l’application en ligne : Sketchup. Elle est plutôt facile à prendre en main bien qu’elle puisse être très lente si la modélisation est trop complexe…
L’avantage : Sketchup comprend une bibliothèque d’objets déjà modélisés. Les produits IKEA sont alors déjà créés et disponibles en un clic !
Il ne me reste alors qu’à appliquer mes petites modifications.

 

Lors de ma première modélisation, j’avais prévu de repeindre le meuble et d’ajouter une tapisserie dans le fond, à l’intérieur.
Finalement, je l’ai laissé en blanc car il se fond bien dans ce coin qui est assez étroit et il reste raccord avec mes caissons de bureau. Pour la tapisserie : étant donné tout ce que je stock à l’intérieur, elle ne sera quasiment pas visible… Cependant, je pense que c’est une chouette idée si vous avez peu d’éléments à stocker dans la partie supérieure de la bibliothèque.

Les étapes de customisation

Pour réaliser le hack, voici les éléments dont j’ai eu besoin :

  • Un petit rouleau de vinyle adhésif blanc pour créer les arches.
  • De la peinture blanche qui se rapproche le plus possible de la couleur du meuble (évitez le blanc froid !).
  • 22 demi tourillons en pin de 6 x 14 mm et de 2,4 mètres de long
  • Du mastic (facultatif)
  • Un jeu de boutons de porte (pas trop gros !). Consultez mon article où je partage ma sélection de boutons de porte pour personnaliser vos meubles !
  • Pinceaux, crayon à papier, règle, etc.

Les arches :

J’ai choisi d’utiliser du vinyle décoratif pour créer les arches, car il peut être retiré facilement si on s’en lasse. De plus, le verso du vinyle offre un rendu plus propre que si j’avais utilisé du contreplaqué, par exemple. J’avais également des craintes quant à la déformation du contreplaqué avec le temps, en plus du coût plus élevé.

  1. J’ai pris les mesures de la partie vitrée et j’ai tracé 2 quarts de cercle sur le vinyle en fonction de la largeur de la vitre. Vous pouvez utiliser un grand plat ou une assiette comme guide, ou bien tracer le contour avec une ficelle et un crayon (très efficace !). Découpez ensuite les arches et placez-les délicatement sur la vitre propre. Veillez à éviter les bulles d’air !
  2. Comme mon vinyle était d’un blanc “froid”, je l’ai repeint avec ma peinture qui est d’un blanc plus chaud. Si vous débordez sur la vitre, ce n’est pas grave, car une fois la peinture sèche, vous pourrez gratter doucement l’excédent avec une lame de cutter.

Les demi tourillons :

Vous pouvez soit les fixer avec des bandes de scotch double face résistant soit avec de la colle directement.

  1. Coupez 43 morceaux de baguette (à l’aide d’une scie à onglet ou un outil multifonction, par exemple). Les miennes font 87,8 cm, mais prévoyez une légère marge si nécessaire. Poncez les extrémités pour les ajuster si besoin.
  2. Poncez les extrémités pour les lisser et enlever les échardes.
  3. Fixez les baguettes sur la porte, en les serrant bien. . Il se peut que vous ayez besoin d’une moitié de tourillon pour combler le dernier espace. Cette étape est délicate mais réalisable ! Si nécessaire, vous pouvez également poncer les bords pour les rendre parfaitement droits.
  4. Etape facultative : vous pouvez combler les creux avec un peu de mastic.
  5. Repeignez les tourillons.

Les poignées

Choisissez des poignées pas trop larges, car les portes sont assez étroites. Consultez mon article où je partage ma sélection de poignées pour customiser vos meubles : voir l’article. Vous y trouverez celles que j’ai choisies pour ma bibliothèque Billy.

Et voilà ! C’est terminé.

Si vous souhaitez repeindre le meuble, je vous invite à lire mon article sur les étagères KALLAX Ikea que j’ai repeintes. J’y explique comment procéder 🙂

Laisser un commentaire