Skip to main content
Couture

Coudre une veste matelassée facilement

By 15 mars 2024avril 10th, 2024No Comments

COUTURE

Coudre une veste matelassée facilement

le 15 mars 2024

Découvrez comment coudre une veste matelassée facilement, avec un tissu fin type viscose et sans doublure.

Cela faisait presque un an que j’avais ce joli tissu léopard Balzac dans mon stock sans trop oser y toucher. Et puis, en voyant une jolie veste matelassée léopard sur Insta, cela m’a motivée à me lancer. Je dois avouer que j’avais un peu peur de matelasser un tissu aussi fin et souple, mais avec quelques bons conseils donnés par la communauté Instagram, tout s’est bien passé ! Je vous partage à mon tour mes meilleurs conseils pour vous lancer.

Le matériel utilisé

Voilà ce que j’ai utilisé pour matelasser cette veste :

  • Le patron MARCEL de Ma Petite Fabrique (en collaboration avec e_mily_couture)
  • Une viscose léopard (malheureusement, épuisée partout !)
  • Un coton classique pour le verso des devants + dos
  • Un tissu satiné pour le verso des manches (afin de rendre “l’enfilage” de la veste plus facile 🙂 )
  • Du molleton R80 que j’ai doublé 
  • 5 mètres de biais rose bonbon (j’ai pris du 30mm de large mais en fin de compte, c’était trop large donc je l’ai coupé. Je vous recommande alors de prendre du 20 ou 25 mm de large)
  • Des boutons pression magiques marron Bohin (qui portent bien leur nom puisqu’on a pas besoin de pince pour les poser. Ils se clipsent très très facilement)
  • De la colle repositionnable en spray (elle sera très très utile pour le matelassage ! Beaucoup plus simple et rapide grâce à elle)
  • Une étiquette à coudre “Oh Fuck”

Je vous recommande de prévoir large en métrage pour être à l’aise lors du matelassage.

Les étapes pour matelasser une veste facilement

J’ai réalisé la taille 38 du patron MARCEL de Ma Petite Fabrique (si vous êtes entre deux tailles, prenez la taille au-dessus car le matelassage rend la veste un tout petit peu plus étroite).

Voilà comment j’ai procédé :

  1. J’ai d’abord positionné mes pièces de patron sur le tissu léopard et sur mes doublures, puis j’ai coupé grossièrement / plus large tout autour (en matelassant, cela “réduit” le patron donc il vaut mieux couper plus large).
  2. De même pour le molleton : j’ai coupé grossièrement, dans 2 épaisseurs afin que la veste soit assez “épaisse”.
  3. Pour vous aider à garder vos tissus + molleton en place, je vous recommande vivement de bomber de la colle en spray repositionnable. Pulvérisez la colle sur tout le molleton, laissez poser 30 secondes puis positionnez votre tissu par-dessus délicatement, sans faire de faux plis. La colle est repositionnable donc vous pouvez décoller/recoller plusieurs fois sans problème. Faites de même sur le verso du molleton pour coller votre doublure.
  4. Une fois que vous avez préparé toutes vos pièces, vous pouvez tracer vos pièces de patron (de préférence sur le tissu le plus fin/souple/glissant) puis tracez votre matelassage à l’aide d’une règle et d’une craie par exemple.
  5. Vous pouvez passer à la couture de votre matelassage en suivant vos lignes ! Comme conseillé ci-dessus, il est préférable d’avoir le tissu glissant face à vous (et non pas en contact avec les griffes de la machine) car cela risque de “déplacer” le tissu et vous aurez des coutures avec plein de plis/décalages. Pour ma part, c’était la viscose donc j’ai bien placé le léopard face à moi.
  6. Comme le matelassage “réduit” les pièces, il est donc préférable de bien retracer chaque pièce dans vos morceaux matelassés.
  7. Coupez vos pièces.
  8. Je vous recommande vivement de surjeter toutes vos pièces, partout. Cela vous facilitera grandement la pose du biais. Pour surjeter, allez-y doucement, à l’aide d’une pince (pointe ou stylo) pour bien maintenir votre tissu en place, au fur et à mesure de la couture, sans créer de plis.
  9. Vous avez fait le plus dur 🙂 Il ne vous reste plus qu’à suivre la notice du patron : poser votre biais (grâce à ce pied spécial biais, ce sera un jeu d’enfant !) et coudre vos pièces ensemble.

Et voilààààà ! Bon courage 🙂

Retrouvez le tuto pour réaliser ce collier, en cliquant ici !

Leave a Reply